Les dernières actualités

Va-t-on vite vacciner l’économie contre le virus ?

Cavalier_Bruno_2.png
Bruno Cavalier
Chef Economiste chez ODDO BHF

 

La nouvelle encourageante concernant la découverte d’un vaccin efficace contre le coronavirus a mis hier les marchés d’actions en ébullition. Cette réaction traduit un scénario où l’on pourrait envisager que l’économie mondiale revienne vite à 100% de ses conditions d’activité pré-virus – alors que, dans la situation présente, la majorité des pays n’ont récupéré que 90 à 95% de leurs capacités, sans grand espoir de combler le reste avant plusieurs trimestres. On examine ici (sous un mode un peu fictionnel car ce vaccin reste à produire à grande échelle) ce que ce scénario changerait à l’économie et à la politique économique.

Give me one more, one more shot (Jagger/Richards)

On l’a souvent dit dans ces pages1, mais répétons-le encore une fois, la crise causée par le coronavirus s’écarte dans l’ensemble et dans le détail d’une crise ordinaire. Son origine, son déclenchement soudain en l’absence de déséquilibres macroéconomiques préalables, son amplitude, son extension géographique, les réactions des banques centrales et des autorités budgétaires qu’elle a suscitées, rien dans cette crise ne s’inscrit dans le canon des récessions. Peut-on aussi imaginer que la sortie de cette crise soit, elle aussi, atypique, c’est-à-dire rapide et instantanée plutôt que longue et pénible ? Ce serait le cas par exemple si un vaccin efficace était produit et distribué à grande échelle sans grand délai. Cette question s’impose après l’annonce hier d’essais cliniques pointant peut-être en ce sens. Pour les besoins de la réflexion, plaçonsnous donc dans l’hypothèse de travail suivante : on va rapidement vacciner toute l’économie mondiale contre le coronavirus. Quelles seraient les conséquences ?

 

 

Prenons pour point de départ la situation après trois trimestres de pandémie. A l’échelon global, le niveau d’activité se situait au T3 2020 3-4% sous son niveau prépandémie (T4 2019), après avoir chuté de près de 10% à son maximum2. Ce chiffre est "gonflé" par la contribution de la Chine qui est, à ce jour, le seul grand pays ayant vraiment surmonté le choc du coronavirus3. Pour les autres grandes économies, la perte d’activité se situe entre 5 et 10% par rapport au niveau pré-virus, après des pertes instantanées ayant pu atteindre jusqu’à un tiers au pire moment du confinement de mars-avril. En tout état de cause, l’économie mondiale évolue très en-deçà de ses capacités normales (graphe de gauche). Le nombre de chômeurs est bien plus élevé qu’il y a un an (graphe de droite) – un nombre au demeurant minoré du fait des distorsions de mesure causées par les systèmes de chômage partiel. Plus longue est la période de sous-emploi des facteurs de production, plus grand est le risque qu’une partie du potentiel d’activité soit détruit de manière permanente. Les employés maintenus éloignés du marché du travail perdront leurs compétences, les entreprises repousseront leurs dépenses d’investissement, tant d’expansion que de renouvellement. Il n’est pas indifférent de se demander si on effacera les traces du choc en un an, deux ans, trois ans, ou jamais.

 

download.jpg

Découvrir l'étude complète 

 

Disclaimer:

Avertissement relatif à la distribution par ODDO BHF SCA à des investisseurs autres que des ressortissants des Etats-Unis :
La présente étude a été réalisée par ODDO BHF Corporate & Markets, division d’ODDO BHF SCA (« ODDO »), agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et réglementée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).
Lorsqu’elle est distribuée hors des Etats-Unis, l’étude est exclusivement destinée à des clients non américains d’ODDO ; elle ne saurait être divulguée à un tiers sans le consentement préalable et écrit d’ODDO. Le présent document n’est pas et ne doit pas être interprété comme une offre de vente ni comme la sollicitation d’une offre d’achat ou de souscription à un quelconque investissement. La présente étude a été préparée dans le respect des dispositions réglementaires destinées à promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. Des « murailles de Chine » (barrières à l’information) ont été mises en place pour éviter la diffusion non autorisée d’informations confidentielles ainsi que pour prévenir et gérer des situations de conflit d’intérêts. Cette étude a été rédigée conformément aux dispositions réglementaires applicables en France aux fins de promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. La recommandation contenue dans ce document est revue et mise à jour au moins trimestriellement à chaque publication par l'émetteur de son rapport trimestriel.
A la date de publication du présent document, ODDO et/ou l’une de ses filiales peuvent être en conflit d’intérêts avec le ou les émetteur(s) mentionnés. Tous les efforts raisonnables ont été déployés pour veiller à ce que les informations contenues dans les présentes ne soient pas erronées ou mensongères à la date de la publication, mais aucune garantie n’est donnée de même qu’aucune conviction ne doit être fondée sur l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les opinions exprimées dans le présent document sont le reflet du contexte actuel ; elles sont susceptibles de modification sans préavis. Les opinions exprimées dans cette étude reflètent exactement les points de vue personnels de l’analyste sur les titres et/ou les émetteurs concernés et aucune partie de la rémunération de ce dernier n’a été, n’est, ni ne sera directement ou indirectement liée aux opinions spécifiques contenues dans la présente étude. Cette étude ne constitue pas une recommandation personnelle de même qu’elle ne tient pas compte des objectifs d’investissement,     de la situation financière ni des besoins propres aux clients. Ceux-ci sont invités à s’interroger sur l’adéquation entre un avis ou une recommandation quelconque, exprimés dans l’étude, et leur situation personnelle et, si besoin est, à consulter un professionnel, y compris un conseiller fiscal.
Ce rapport de recherche s'adresse uniquement aux investisseurs institutionnels. Il peut ne pas contenir l'information nécessaire pour que d'autres prennent des décisions d'investissement. Consultez votre conseiller financier ou un professionnel de placement si vous n'êtes pas un investisseur institutionnel.
Avertissement relatif à la distribution par ODDO BHF SCA à des investisseurs ressortissants des Etats-Unis :
La présente étude a été réalisée par ODDO BHF Corporate & Markets, division d’ODDO. Cette étude est distribuée aux investisseurs ressortissants des Etats-Unis exclusivement par ODDO BHF New York Corporation (« ONY »), MEMBER: FINRA/SIPC. Elle s’adresse exclusivement aux clients d’ONY ressortissants des Etats-Unis et ne saurait être communiquée à un tiers sans le consentement préalable et écrit d’ONY. Ce document n’est pas et ne doit pas être interprété comme une offre de vente ni comme la sollicitation d’une offre d’achat ou de souscription à un quelconque investissement. La présente étude a été préparée dans le respect des dispositions réglementaires destinées à promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. Des « murailles de Chine » (barrières à l’information) ont été mises en place pour éviter la diffusion non autorisée d’informations confidentielles ainsi que pour prévenir et gérer des situations de conflit d’intérêts. Cette étude a été rédigée conformément aux dispositions réglementaires applicables en France aux fins de promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. La recommandation contenue dans ce document est revue et mise à jour au moins trimestriellement à chaque publication par l'émetteur de son rapport trimestriel.
A la date de publication du présent document, ODDO, et/ou l’une de ses filiales peuvent être en conflit d’intérêts avec le ou les émetteur(s) mentionnés. Tous les efforts raisonnables ont été déployés pour veiller à ce que les informations contenues dans les présentes ne soient pas erronées ou mensongères à la date de la publication, mais aucune garantie n’est donnée de même qu’aucune conviction ne doit être fondée sur l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les opinions exprimées dans le présent document sont le reflet du contexte actuel ; elles sont susceptibles de modification sans préavis.
Les opinions exprimées dans cette étude reflètent exactement les points de vue personnels de l’analyste sur les titres et/ou les émetteurs concernés et aucune partie de la rémunération de ce dernier n’a été, n’est, ni ne sera directement ou indirectement liée aux opinions spécifiques contenues dans la présente étude. Cette étude ne constitue pas une recommandation personnelle de même qu’elle ne tient pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ni des besoins propres aux clients. Ceux-ci sont invités à s’interroger sur l’adéquation entre un avis ou une recommandation quelconque, exprimés dans l’étude, et leur situation personnelle et, si besoin est, à consulter un professionnel, y compris un conseiller fiscal.
Ce rapport de recherche s'adresse uniquement aux investisseurs institutionnels. Il peut ne pas contenir l'information nécessaire pour que d'autres prennent des décisions d'investissement. Consultez votre conseiller financier ou un professionnel de placement si vous n'êtes pas un investisseur institutionnel.
Informations à communiquer conformément aux exigences de la FINRA (Financial Industry Regulatory Authority), Règle 15a-6 :
Conformément à la Règle 15a-6 (a)(3), toutes transactions réalisées par ODDO, et/ou par une de ses filiales avec une entité américaine sur les titres décrits dans cette recherche réalisée hors des Etats-Unis, sont effectuées par l’intermédiaire d’ONY. En tant que membre de la FINRA, ONY a revu ce document afin de pouvoir le distribuer aux investisseurs américains, conformément aux dispositions du 2241(h) du règlement de la FINRA applicable à la diffusion de l'analyse financière produites par ODDO.
Ni ONY, ni ODDO, ni ODDO BHF Corporate & Markets ne détiennent effectivement 1 % ou plus de toute catégorie d’actions ordinaires de la société concernée ; A la date de publication de la présente étude, l’analyste d’ ODDO BHF Corporate & Markets n’a pas été informé ni n’a eu connaissance de même qu’il n’a aucune raison d’avoir connaissance d’un quelconque conflit d’intérêts réel et significatif le concernant ou concernant ODDO, ODDO BHF Corporate & Markets, ou ONY à l’exception des cas mentionnés dans le paragraphe intitulé « Risques de conflits d’intérêts » ;
ODDO BHF Corporate & Markets, ou ODDO peuvent, dans les trois prochains mois, percevoir ou réclamer une rémunération au titre de services de banque d’investissement auprès de la société objet de la présente étude, étant entendu qu’ONY ne sera pas partie prenante à de tels accords ;
Ni ONY, ni ODDO, ni ODDO BHF Corporate & Markets, n’ont perçu une rémunération de la part de la société objet de l’étude au cours des 12 derniers mois au titre de la fourniture de services de banque d’investissement à l’exception des cas mentionnés dans le paragraphe intitulé « Risques de conflits d’intérêts » ;
Ni ONY, ni ODDO, ni ODDO BHF Corporate & Markets, n’ont été le chef de file ni le co-chef de file d’une émission de titres par offre publique pour le compte de la société objet de l’étude au cours des 12 derniers mois à l’exception des cas mentionnés dans le paragraphe intitulé « Risques de conflits d’intérêts » ;
ONY n’est pas teneur de marché (ni ne l’a jamais été) et, en conséquence, n’était pas teneur de marché pour les titres de la société objet de l’étude à la date de publication de cette dernière.
Réglementation AC (Regulation AC) :
ONY est dispensé des obligations de certification au titre de la réglementation AC (Regulation AC) pour la distribution par ses soins à un ressortissant américain aux Etats-Unis de la présente étude préparée par un analyste d’ ODDO BHF Corporate & Markets car ODDO n’a pas de dirigeants ni de personnes exerçant des fonctions similaires ni des salariés en commun avec ONY et ONY conserve et applique des politiques et procédures raisonnablement destinées à l’empêcher, de même que toute personne exerçant le contrôle, tous dirigeants ou personnes exerçant des fonctions similaires, ainsi que des salariés d’ONY, d’influencer les activités de l’analyste d’une société tierce ainsi que le contenu des études préparées par un tel analyste tiers.
Coordonnées de la société chargée de la distribution de la recherche aux investisseurs ressortissants des Etats-Unis : ODDO BHF New York Corporation, MEMBER: FINRA/SIPC est une filiale à 100 % d’ODDO BHF SCA ; Philippe Bouclainville, Président (pbouclainville@oddony.com) 150 East 52nd Street New York, NY 10022 212-481-4002.
Vous pouvez consulter les mentions des conflits d'intérêts de toutes les sociétés mentionnées dans ce document sur le de Oddo & cie

 

Les dernières actualités