Les dernières actualités

Comment interpréter les indices PMI en 2020 ?

Cavalier_Bruno_2.png

Bruno Cavalier
Chef Economiste chez ODDO BHF

Après avoir battu des records de baisse en mars et avril en Europe et aux États- Unis, la confiance des directeurs d’achat a progressé en mai et, à nouveau, en juin. La chute n’est pas loin d’être effacée, mais cela n’implique pas que le choc sur l’économie réelle soit, lui, totalement surmonté. La crise du coronavirus a été si violente qu’elle a (temporairement) mis à mal la relation historique entre niveau de confiance et rythme d’activité. Le climat des affaires rebondit car l’épidémie a reflué depuis son pic, permettant que les économies soient peu à peu réouvertes. Dans l’immédiat, le risque pour la reprise reste avant tout sanitaire.

Confinement = Récession / Réouverture = Reprise

Selon les données préliminaires, les indices de confiance des directeurs d’achat ont fortement progressé en juin pour le deuxième mois d’affilée (graphe de gauche). Après une chute historique sur mars-avril, période où le confinement était maximal, le rebond est spectaculaire. Aux États-Unis et en zone euro, 89% de la baisse de l’indice PMIcomposite est effacée, au Royaume-Uni 85% (57% seulement au Japon). A l’échelon global, sur la base des données partielles disponibles, l’indice PMI-composite devrait avoisiner 47 points en juin, le même niveau qu’en février. En avril, à son creux, il était tombé à 27 (vs un précédent point bas à 38 en novembre 2008). En temps normal, on peut mettre en évidence une relation robuste entre le niveau de l’indice PMI et le rythme d’activité à court terme (mettons, sur un mois ou trois mois). D’où l’idée largement admise qu’un PMI décrit une phase d’expansion s’il dépasse 50, et une récession s’il est au-dessous. Cette relation a perdu de sa force dans la crise du coronavirus, tant le choc a été d’une force atypique et affecté les diverses branches de l’économie de manière différenciée. Les indices de climat des affaires type PMI ne sont en effet pas construits pour capter l’intensité du choc (voir encadré p.2).

Dans la situation présente, il faut revoir nos règles d’interprétation. De toute évidence, l’équivalence entre le niveau des PMI et le taux de croissance instantané ne tient plus1. Ces indices se situent en général au-dessous du seuil critique des 50 pts, ce qui devrait signaler une poursuite de la contraction, fût-ce à un rythme moindre qu’en mars ou avril. Or, tout indique que l’activité a au contraire rebondi quand les mesures de restriction ont été assouplies à partir du mois de mai. Actuellement, l’évolution séquentielle des indices PMI donne certes un signal positif au sujet du cycle mais ne dit rien de précis sur le rythme de croissance du PIB. Pour cela, il est préférable de se référer aux estimations reposant sur les mégadonnées à haute fréquence touchant par exemple à la mobilité des agents économiques ou aux transactions par cartes de crédit. (tableau de droite).

À court terme, et sous l’hypothèse que la situation sanitaire continue d’évoluer favorablement, il y a tout lieu de penser que le climat des affaires continuera de s’améliorer. Les indices PMI pourrait donc battre des records à la hausse au cours des prochains mois. Il est probable aussi que le rebond sera en bonne part proportionné à la baisse qui avait précédé. C’est un point à garder en tête quand on compare les pays entre eux. La hiérarchie actuelle des indices PMI-composite dans les pays développés (France > Zone euro > US > Allemagne) ne correspond pas du tout, il va sans dire, à la gravité de la crise du coronavirus, et même tout le contraire.

 

1 Il est possible que la qualité des enquêtes PMI, comme de manière générale celle de l’ensemble des données économique durant la période de
confinement, ait baissé et que les résultats soient donc entourés d’une plus grande marge d’imprécision que d’ordinaire (baisse du taux de réponse,
biais de survie des répondants).

download.jpg
Découvrir l'étude dans son intégralité

 

Disclaimer:

Avertissement relatif à la distribution par ODDO BHF SCA à des investisseurs autres que des ressortissants des Etats-Unis :
La présente étude a été réalisée par ODDO BHF Corporates & Markets, division d’ODDO BHF SCA (« ODDO »), agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et réglementée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).
Lorsqu’elle est distribuée hors des Etats-Unis, l’étude est exclusivement destinée à des clients non américains d’ODDO ; elle ne saurait être divulguée à un tiers sans le consentement préalable et écrit d’ODDO.
Le présent document n’est pas et ne doit pas être interprété comme une offre de vente ni comme la sollicitation d’une offre d’achat ou de souscription à un quelconque investissement. Ce document a été préparé par nos économistes. Il ne constitue pas une analyse financière et n’a pas été élaboré conformément aux dispositions légales arrêtées pour promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement. En conséquence, sa diffusion n’est soumise à aucune interdiction prohibant l’exécution de transactions personnelles avant sa publication. La présente étude a été préparée dans le respect des dispositions réglementaires destinées à promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. Des « murailles de Chine » (barrières à l’information) ont été mises en place pour éviter la diffusion non autorisée d’informations confidentielles ainsi que pour prévenir et gérer des situations de conflit d’intérêts.
A la date de publication du présent document, ODDO et/ou l’une de ses filiales peuvent être en conflit d’intérêts avec le ou les émetteur(s) mentionnés. Tous les efforts raisonnables ont été déployés pour veiller à ce que les informations contenues dans les présentes ne soient pas erronées ou mensongères à la date de la publication, mais aucune garantie n’est donnée de même qu’aucune conviction ne doit être fondée sur l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les opinions exprimées dans le présent document sont le reflet du contexte actuel ; elles sont susceptibles de modification sans préavis. Les opinions, avis ou prévisions figurant dans ce document reflètent, sauf indication contraire, celles de son ou ses auteur(s) et ne reflètent pas les opinions de toute autre personne ou de ODDO. Cette étude ne constitue pas une recommandation personnalisée d’investissement de même qu’elle ne tient pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ni des besoins propres aux clients. Ceux-ci sont invités à s’interroger sur l’adéquation entre un avis ou une recommandation quelconque, exprimés dans l’étude, et leur situation personnelle et, si besoin est, à consulter un professionnel, y compris un conseiller fiscal.
Cette étude s'adresse uniquement aux investisseurs institutionnels. Elle peut ne pas contenir l'information nécessaire pour que d'autres personnes prennent des décisions d'investissement. Consultez votre conseiller financier ou un professionnel de placement si vous n'êtes pas un investisseur institutionnel.
Avertissement relatif à la distribution par ODDO BHF SCA à des investisseurs ressortissants des Etats-Unis :
Merci de vous référez aux rapports de recherche sur les sociétés concernées pour une information complète et les mentions d’informations.
La présente étude a été réalisée par ODDO BHF Corporates & Markets, division d’ODDO BHF SCA (« ODDO »). Cette étude est distribuée aux investisseurs ressortissants des Etats-Unis exclusivement par ODDO BHF New York Corporation (« ONY »), MEMBER: FINRA/SIPC. Elle s’adresse exclusivement aux clients d’ONY ressortissants institutionnels des Etats-Unis et ne saurait être communiquée à un tiers sans le consentement préalable et écrit d’ONY. Ce document n’est pas et ne doit pas être interprété comme une offre de vente ni comme la sollicitation d’une offre d’achat ou de souscription à un quelconque investissement. Ce document vous est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une base suffisante pour prendre une décision d’investissement.
A la date de publication du présent document, ODDO, et/ou l’une de ses filiales peuvent avoir noué des relations d’affaires avec le ou les émetteur(s) mentionnés dans ce document. Tous les efforts raisonnables ont été déployés pour veiller à ce que les informations contenues dans les présentes ne soient pas erronées ou mensongères à la date de la publication, mais aucune garantie n’est donnée de même qu’aucune conviction ne doit être fondée sur l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations. Cependant, ODDO n’a pas d’obligation de mettre à jour ou modifier l’information contenue dans ce document. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les opinions exprimées dans le présent document sont le reflet du contexte actuel ; elles sont susceptibles de modification sans préavis.
Cette étude ne constitue pas une recommandation personnalisée d’investissement de même qu’elle ne tient pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ni des besoins propres aux clients. Ceux-ci sont invités à s’interroger sur l’adéquation entre un avis ou une recommandation quelconque, exprimés dans l’étude, et leur situation personnelle et, si besoin est, à consulter un professionnel, y compris un conseiller fiscal.
Ce rapport n’est pas un rapport de recherche au sens de FINRA Rule 2241(a)(11) car ce rapport répond à l’une des exclusions de la définition de rapport de recherche au sens de la Règle 2241(a)(11)(A). Ce document s'adresse uniquement aux investisseurs institutionnels. Consultez votre conseiller financier ou un professionnel de placement si vous n'êtes pas sûr d’être un investisseur institutionnel.
Informations à communiquer conformément à la Loi et aux Règlementations des Etats-Unis
Information Règle 15a-6 : Conformément à la Règle 15a-6 (a), toutes transactions réalisées par ODDO, et/ou par une de ses filiales avec un client institutionnel américain sur les titres décrits dans ce document réalisé hors des Etats-Unis, doivent être effectuées par l’intermédiaire d’ONY.
Coordonnées de la société chargée de la distribution de la recherche aux investisseurs ressortissants des Etats-Unis : ODDO BHF New York Corporation, MEMBER: FINRA/SIPC est une filiale à 100 % d’ODDO BHF SCA ; Philippe Bouclainville, Président (pbouclainville@oddony.com) 150 East 52nd Street New York, NY 10022 212-481-4002.
Vous pouvez consulter les mentions des conflits d'intérêts de toutes les sociétés mentionnées dans ce document sur le site de la recherche de Oddo & cie.

Les dernières actualités

  • Communiqué de presse

    31.07.2020

    ODDO BHF Artificial Intelligence sélectionné par les investisseurs institutionnels français pour le financement des entreprises technologiques cotées

  • Video

    23.07.2020

    Laurent Denize VS Jean-Jacques Friedman: L'Europe peut-elle sortir renforcée de la crise sanitaire ?

  • Notes de marché

    21.07.2020

    Relance européenne sur le pas de tir. Décollage prévu 2021