Les dernières actualités

Crise de gouvernance et risque économique

Cavalier_Bruno_2.png
Bruno Cavalier
Chef Economiste chez ODDO BHF

Le monde connaît une crise de gouvernance, dont les derniers développements augmentent de manière notable le risque de crise économique. Les États-Unis et le Royaume-Uni, deux pays qui ont tant fait pour la liberté politique et économique, sont actuellement dirigés par des clowns narcissiques dont la seule ligne de conduite est de casser coûte que coûte un ordre mondial ou européen accusé de tous les maux. La confiance, un ingrédient essentiel de la bonne marche de nos sociétés, est érodée. L’incertitude économique atteint de nouveaux sommets, ce qui est propice à ralentir davantage l’investissement et la croissance. 

  • L’économie mondiale a entamé cet été la 11ème année d’une phase d’expansion qui a débuté après la pire crise financière moderne. Cette phase n’a pas été uniforme, loin s’en faut. Il y a eu un très net freinage de la croissance en 2011-2012 (crise de l’euro), puis en 2015-2016 (crise pétrolière). C’est à nouveau le cas depuis dix-huit mois sur fond de tensions commerciales. Lors des deux premiers coups de froid, le rythme de croissance mondiale était tombé au voisinage de 2.5%, un seuil qui n’est pas loin de marquer l’entrée en zone de récession. À chaque fois, ce risque ne s’était pas matérialisé à cause d’un choc de confiance positif. En 2012, Mario Draghi avait su utiliser tout le capital politique de la BCE pour rassurer sur l’intégrité de l’euro. En 2016, la Chine et les États-Unis avaient de concert relancé leurs économies. A l’heure actuelle, le rythme de croissance se situe un peu au-dessus de 3% l’an, contre 4% au début 2018. Il n’est pas encore dans une zone critique. Mais le choc de confiance qui prend corps actuellement est cette fois négatif.

  • Les derniers mois ont en effet confirmé toutes les craintes qu’on pouvait avoir quant au caractère déstabilisant de la politique économique aux États-Unis depuis que Donald Trump y met son grain de sel (euphémisme). Après avoir imprudemment gaspillé des marges de manoeuvre budgétaire l’an dernier, il fait tout pour que les échanges mondiaux soient de plus en plus coûteux, non sans oublier au passage de saper quotidiennement la crédibilité de la Fed – une Fed qui fait ce qu’elle peut (baisse des taux) pour limiter la casse. La confrontation avec la Chine a sans doute atteint un point de non-retour. Il est illusoire, pensons-nous, d’espérer encore que les deux pays s’entendent sur un ʺdealʺ commercial. Le consommateur américain bénéficie de gains en salaires et en emplois, ses dépenses sont solides, et à ce stade, il est peu exposé aux effets de la guerre tarifaire. Il n’en va pas de même des entreprises. L’incertitude laisse désormais une marque visible sur le climat des affaires et les perspectives d’investissement. Certains secteurs (pétrole, aéronautique) ont de surcroît des problèmes spécifiques, ce qui n’arrange rien.

  • La Chine suit une ligne de crête pour concilier des objectifs contradictoires (soutenir l’activité, ne pas lâcher la bride à l’endettement, éviter la spéculation immobilière). Les autorités multiplient les mesures d’assouplissement sélectif des conditions monétaires et financières. A ce stade, le ralentissement reste contrôlé, mais c’est tout de même un ralentissement. En laissant sa devise se déprécier, la Chine s’est donné un peu de latitude pour absorber le choc commercial, mais c’est un outil à manipuler avec précaution si l’on veut limiter les fuites de capitaux et ne pas attiser davantage l’ire du président Trump au sujet des ʺmanipulations monétairesʺ.

  • En Europe, certains problèmes politiques sont réglés (les ʺgilets jaunesʺ en France, les tensions Rome-Bruxelles après le pari raté de Salvini) mais reste irrésolu le plus grave d’entre tous, le Brexit. L’économie a deux faces : une face sombre (l’industrie) et une autre plus rassurante (les autres secteurs). Dans l’ensemble, il y a peu de contagion entre les deux, sauf en Allemagne, où la crise de l’industrie est trop grave pour ne pas peser sur l’emploi et l’activité totale. L’apathie du gouvernement allemand, arrimé à ses principes d’orthodoxie budgétaire comme un naufragé à sa bouée, a quelque chose de lunaire. Il est heureux qu’à l’initiative de Mario Draghi, la BCE prépare à nouveau un assouplissement monétaire d’envergure, mais là encore, c’est contre les tenants germaniques de l’orthodoxie monétaire.

bouton_download.jpg

Découvrir l'étude complète

Disclaimer:

Avertissement relatif à la distribution par ODDO BHF SCA à des investisseurs autres que des ressortissants des Etats-Unis :
La présente étude a été réalisée par ODDO BHF Corporate & Markets, division d’ODDO BHF SCA (« ODDO »), agréée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) et réglementée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).
Lorsqu’elle est distribuée hors des Etats-Unis, l’étude est exclusivement destinée à des clients non américains d’ODDO ; elle ne saurait être divulguée à un tiers sans le consentement préalable et écrit d’ODDO. Le présent document n’est pas et ne doit pas être interprété comme une offre de vente ni comme la sollicitation d’une offre d’achat ou de souscription à un quelconque investissement. La présente étude a été préparée dans le respect des dispositions réglementaires destinées à promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. Des « murailles de Chine » (barrières à l’information) ont été mises en place pour éviter la diffusion non autorisée d’informations confidentielles ainsi que pour prévenir et gérer des situations de conflit d’intérêts. Cette étude a été rédigée conformément aux dispositions réglementaires applicables en France aux fins de promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. La recommandation contenue dans ce document est revue et mise à jour au moins trimestriellement à chaque publication par l'émetteur de son rapport trimestriel.
A la date de publication du présent document, ODDO et/ou l’une de ses filiales peuvent être en conflit d’intérêts avec le ou les émetteur(s) mentionnés. Tous les efforts raisonnables ont été déployés pour veiller à ce que les informations contenues dans les présentes ne soient pas erronées ou mensongères à la date de la publication, mais aucune garantie n’est donnée de même qu’aucune conviction ne doit être fondée sur l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les opinions exprimées dans le présent document sont le reflet du contexte actuel ; elles sont susceptibles de modification sans préavis. Les opinions exprimées dans cette étude reflètent exactement les points de vue personnels de l’analyste sur les titres et/ou les émetteurs concernés et aucune partie de la rémunération de ce dernier n’a été, n’est, ni ne sera directement ou indirectement liée aux opinions spécifiques contenues dans la présente étude. Cette étude ne constitue pas une recommandation personnelle de même qu’elle ne tient pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ni des besoins propres aux clients. Ceux-ci sont invités à s’interroger sur l’adéquation entre un avis ou une recommandation quelconque, exprimés dans l’étude, et leur situation personnelle et, si besoin est, à consulter un professionnel, y compris un conseiller fiscal.
Ce rapport de recherche s'adresse uniquement aux investisseurs institutionnels. Il peut ne pas contenir l'information nécessaire pour que d'autres prennent des décisions d'investissement. Consultez votre conseiller financier ou un professionnel de placement si vous n'êtes pas un investisseur institutionnel.
Avertissement relatif à la distribution par ODDO BHF SCA à des investisseurs ressortissants des Etats-Unis :
La présente étude a été réalisée par ODDO BHF Corporate & Markets, division d’ODDO. Cette étude est distribuée aux investisseurs ressortissants des Etats-Unis exclusivement par ODDO BHF New York Corporation (« ONY »), MEMBER: FINRA/SIPC. Elle s’adresse exclusivement aux clients d’ONY ressortissants des Etats-Unis et ne saurait être communiquée à un tiers sans le consentement préalable et écrit d’ONY. Ce document n’est pas et ne doit pas être interprété comme une offre de vente ni comme la sollicitation d’une offre d’achat ou de souscription à un quelconque investissement. La présente étude a été préparée dans le respect des dispositions réglementaires destinées à promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. Des « murailles de Chine » (barrières à l’information) ont été mises en place pour éviter la diffusion non autorisée d’informations confidentielles ainsi que pour prévenir et gérer des situations de conflit d’intérêts. Cette étude a été rédigée conformément aux dispositions réglementaires applicables en France aux fins de promouvoir l’indépendance de l’analyse financière. La recommandation contenue dans ce document est revue et mise à jour au moins trimestriellement à chaque publication par l'émetteur de son rapport trimestriel.
A la date de publication du présent document, ODDO, et/ou l’une de ses filiales peuvent être en conflit d’intérêts avec le ou les émetteur(s) mentionnés. Tous les efforts raisonnables ont été déployés pour veiller à ce que les informations contenues dans les présentes ne soient pas erronées ou mensongères à la date de la publication, mais aucune garantie n’est donnée de même qu’aucune conviction ne doit être fondée sur l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Toutes les opinions exprimées dans le présent document sont le reflet du contexte actuel ; elles sont susceptibles de modification sans préavis.
Les opinions exprimées dans cette étude reflètent exactement les points de vue personnels de l’analyste sur les titres et/ou les émetteurs concernés et aucune partie de la rémunération de ce dernier n’a été, n’est, ni ne sera directement ou indirectement liée aux opinions spécifiques contenues dans la présente étude. Cette étude ne constitue pas une recommandation personnelle de même qu’elle ne tient pas compte des objectifs d’investissement, de la situation financière ni des besoins propres aux clients. Ceux-ci sont invités à s’interroger sur l’adéquation entre un avis ou une recommandation quelconque, exprimés dans l’étude, et leur situation personnelle et, si besoin est, à consulter un professionnel, y compris un conseiller fiscal.
Ce rapport de recherche s'adresse uniquement aux investisseurs institutionnels. Il peut ne pas contenir l'information nécessaire pour que d'autres prennent des décisions d'investissement. Consultez votre conseiller financier ou un professionnel de placement si vous n'êtes pas un investisseur institutionnel.
Informations à communiquer conformément aux exigences de la FINRA (Financial Industry Regulatory Authority), Règle 15a-6 :
Conformément à la Règle 15a-6 (a)(3), toutes transactions réalisées par ODDO, et/ou par une de ses filiales avec une entité américaine sur les titres décrits dans cette recherche réalisée hors des Etats-Unis, sont effectuées par l’intermédiaire d’ONY. En tant que membre de la FINRA, ONY a revu ce document afin de pouvoir le distribuer aux investisseurs américains, conformément aux dispositions du 2241(h) du règlement de la FINRA applicable à la diffusion de l'analyse financière produites par ODDO.
Ni ONY, ni ODDO, ni ODDO BHF Corporate & Markets ne détiennent effectivement 1 % ou plus de toute catégorie d’actions ordinaires de la société concernée ; A la date de publication de la présente étude, l’analyste d’ ODDO BHF Corporate & Markets n’a pas été informé ni n’a eu connaissance de même qu’il n’a aucune raison d’avoir connaissance d’un quelconque conflit d’intérêts réel et significatif le concernant ou concernant ODDO, ODDO BHF Corporate & Markets, ou ONY à l’exception des cas mentionnés dans le paragraphe intitulé « Risques de conflits d’intérêts » ;
ODDO BHF Corporate & Markets, ou ODDO peuvent, dans les trois prochains mois, percevoir ou réclamer une rémunération au titre de services de banque d’investissement auprès de la société objet de la présente étude, étant entendu qu’ONY ne sera pas partie prenante à de tels accords ;
Ni ONY, ni ODDO, ni ODDO BHF Corporate & Markets, n’ont perçu une rémunération de la part de la société objet de l’étude au cours des 12 derniers mois au titre de la fourniture de services de banque d’investissement à l’exception des cas mentionnés dans le paragraphe intitulé « Risques de conflits d’intérêts » ;
Ni ONY, ni ODDO, ni ODDO BHF Corporate & Markets, n’ont été le chef de file ni le co-chef de file d’une émission de titres par offre publique pour le compte de la société objet de l’étude au cours des 12 derniers mois à l’exception des cas mentionnés dans le paragraphe intitulé « Risques de conflits d’intérêts » ;
ONY n’est pas teneur de marché (ni ne l’a jamais été) et, en conséquence, n’était pas teneur de marché pour les titres de la société objet de l’étude à la date de publication de cette dernière.
Réglementation AC (Regulation AC) :
ONY est dispensé des obligations de certification au titre de la réglementation AC (Regulation AC) pour la distribution par ses soins à un ressortissant américain aux Etats-Unis de la présente étude préparée par un analyste d’ ODDO BHF Corporate & Markets car ODDO n’a pas de dirigeants ni de personnes exerçant des fonctions similaires ni des salariés en commun avec ONY et ONY conserve et applique des politiques et procédures raisonnablement destinées à l’empêcher, de même que toute personne exerçant le contrôle, tous dirigeants ou personnes exerçant des fonctions similaires, ainsi que des salariés d’ONY, d’influencer les activités de l’analyste d’une société tierce ainsi que le contenu des études préparées par un tel analyste tiers.
Coordonnées de la société chargée de la distribution de la recherche aux investisseurs ressortissants des Etats-Unis : ODDO BHF New York Corporation, MEMBER: FINRA/SIPC est une filiale à 100 % d’ODDO BHF SCA ; Philippe Bouclainville, Président (pbouclainville@oddony.com) 150 East 52nd Street New York, NY 10022 212-481-4002.
Vous pouvez consulter les mentions des conflits d'intérêts de toutes les sociétés mentionnées dans ce document sur le de Oddo & cie.


Les dernières actualités

  • Actualités

    29/07/2019

    Cote UN-PRI : Maintien de la note A+ pour les notes "stratégie & gouvernance" et "equitie". (engl.)

  • Video

    17/07/2019

    Un nouveau paradigme ? - Monthly Investment Brief Julliet 2019

  • Allocation d'actifs

    17/07/2019

    Un nouveau paradigme ? - Monthly Investment Brief Julliet 2019